Création d'Entreprise

Pour celui ou celle qui n’a jamais effectué cet exercice auparavant, organiser toutes les étapes qui jalonnent le parcours de création depuis l’idée initiale jusqu’au lancement effectif de la société peut s’avérer un véritable casse-tête. Et pourtant, il est vital de ne rien laisser de côté, et de bien baliser tous les sujets avec méthode et discernement.
 
Le cabinet a conseillé de nombreux dirigeants dans leur démarche de création, dans tous secteurs d’activité.
 
Nous serons heureux de vous faire bénéficier gracieusement de notre expérience, pour vous remercier de nous confier la mission de suivi de votre entreprise. Cet accompagnement couvre sans limite les domaines suivants :

Etape 1 : étude du business plan.
Nous avons fréquemment pu observer que le futur dirigeant a tendance à se focaliser sur les aspects avec lesquels il est le plus à l’aise, au risque de négliger d’autres composantes tout aussi importantes de son étude de marché. Les hypothèses clés qui sous-tendent le profil de rentabilité (prix de vente, volumétrie) sont trop souvent établies en partant du résultat qu’il est nécessaire d’obtenir pour que le projet soit viable.
 
En capitalisant sur notre expérience de projets comparables et notre connaissance des chiffres des différents secteurs d’activité, nous sommes à vos côtés pour challenger vos hypothèses dans une logique de critique constructive, avec bienveillance mais sans complaisance. Nos modèles de business plan permettent également de dérouler avec vous des checklists pour s’assurer qu’aucun paramètre important n’a été laissé de côté.
 
Etape 2 : montage du dossier d’investissement.
Bien appréhender les besoins de financement liés à un projet exige une certaine expérience et une bonne maîtrise de la finance d’entreprise, pour éviter d’oublier ou de sous-estimer certains paramètres importants comme par exemple le besoin de trésorerie le temps que l’activité produise des revenus suffisants pour financer l’exploitation et le remboursement de la dette. Or, il est plus facile de faire valider d’emblée un financement correctement calibré que de chercher à obtenir des « rallonges » en début d’activité, pour faire face à des besoins mal évalués alors que la société n’est pas encore rentable.

Une fois les besoins estimés avec professionnalisme et réalisme, nous vous aidons à identifier en fonction du profil de votre projet quelles sont les sources de financement accessibles, et montons ensemble le dossier à même de convaincre les décisionnaires compétents. Nous savons vous aiguiller le cas échéant vers des aides qui vous concernent : il en existe en effet de nombreuses pour stimuler l’entrepreneuriat en France, sous forme d’avances, de prêts d’honneur, de subventions, et il est souvent difficile pour un futur dirigeant de s’y retrouver dans cet univers à la fois complexe et changeant. Par ailleurs, nous sommes également présents pour vous aider à bien comprendre la portée des conditions qui accompagnent les prêts : garanties personnelles, clauses de révision, etc.
 
Etape 3 : choix du cadre juridique.
Les futurs dirigeants ont souvent du mal à déterminer quel est le cadre juridique le plus approprié pour lancer leur activité, car les critères pouvant orienter le choix sont multiples : fiscalité, statut social, gouvernance et association avec des partenaires, types d’apport, stratégie de création de la valeur, protection des avoirs personnels, etc. En mettant à profit notre expérience pour vous poser les bonnes questions, nous sommes en mesure de vous aider à prioriser les objectifs et à en déduire la forme juridique qui correspond le mieux.